Surface Pro 3, le parfait alliage entre tablette et PC

Le 23/05/2014

Surface Pro 3

Depuis son lancement en 2012 pour accompagner le lancement de Windows 8, la famille Surface, les tablettes de Microsoft, n'a de cesse de grandir et de s'améliorer. L'amélioration notable s'est surtout fait jusqu'ici au niveau de la version tournant sous Windows RT avec une belle mise à niveau de la Surface RT ayant donné vie à la Surface 2. La Surface Pro 2 a été elle certes une amélioration de la Surface Pro mais seulement de quelques composants internes comme le processeur ou encore le disque de stockage. Mais à peine quelques mois après la sortie de la Surface Pro 2, Microsoft a dévoilé mardi dernier ce qui est selon moi le meilleur appareil qu'ils aient jamais conçu, le couple parfait entre une tablette fine et un ordinateur puissant comme on l'attendait depuis désormais un moment de la version Pro de la Surface. Et cet appareil, c'est la Surface Pro 3, simplement le meilleur PC du marché si ce n'est aussi la meilleure tablette par la même occasion.

Alors quoi de neuf dans cette nouvelle version ? eh bien je dirais presque tout. Design, processeur, prix, choix, écran, résolution, épaisseur, poids, câble de chargement, presque tout y passe. La différence par rapport à la Surface Pro 1 et 2 est là bien réelle, ça se sent et ça se voit. Et ce qui se voit en premier c'est sûrement son écran, haut de ces 12 pouces l'écran de la Surface Pro 3 s'offre quelques centimètres en plus, un nouveau ratio et une nouvelle résolution. On passe d'un écran Full HD déjà de bonne qualité à un écran QHD mais ne disposant pas du ratio habituel puisqu'au lieu d'avoir du 2560 x 1440 pixels, il s'agit ici d'une résolution de 2160 x 1440 pixels. Par conséquent, Microsoft laisse tomber le classique ratio des tablettes Windows, à savoir le 16:9, pour du 3:2 soit le même que celui de l'iPad et donc à même de mieux s'adapter au mode portrait que le reste des tablettes Windows. Microsoft va d'ailleurs même jusqu'à déplacer le bouton Windows sur le côté droit de la Surface Pro 3, au lieu de le mettre en contrebas de la tablette, ce qui est ainsi encore mieux pour le mode portrait. La majorité de ceux qu'ils l'ont testé pense ça et ils ont sans doute raison, mais si Microsoft a déplacé le bouton Windows c'est aussi car la partie basse de la tablette accueille désormais une bande magnétique pour accrocher la Type Cover 3 à la tablette et profiter d'une plus grande stabilité en particulier pour une utilisation sur les genoux. Or, si le clavier est justement accroché à la tablette, si le bouton était toujours situé au même endroit il aurait été masqué et impossible d'accès, c'est pas plus bête que ça au final. Anecdote intéressante mais passons au reste désormais.

Côté design, la Surface Pro 3 reprend la très jolie couleur grise claire introduite avec la Surface 2 et bien sûr on retrouve le classique châssis en magnésium de la gamme Surface, plus résistant que jamais et prêt à faire face aux accidents de la vie. La Surface Pro 3 s'est peut-être étalé en largeur et longueur mais point de vue épaisseur c'est tout l'inverse. Si l'épaisseur de la Surface Pro 1 et 2 aborde un beau 13.5mm, la Surface Pro 3 subit une cure d'amaigrissement avec une épaisseur de seulement 9.1mm soit seulement 0.2mm de plus que la Surface 2, et quand on sait ce qu'il y a l'intérieur de cette tablette, on se rend vite compte qu'il s'agit d'une vraie prouesse. Et ce n'est pas tout, le poids baisse également avec 800g au compteur au lieu de 960g soit 160g de moins, de quoi conférer une prise en main encore meilleure que sur les précédentes versions.

Surface Pro 3 et son Kickstand

La béquille de la Surface Pro 3, ou Kickstand pour être sûr de quoi on parle, se voit recevoir une mise à niveau de taille. De la Surface Pro 1 à 2, on a eu l'occasion de découvrir un nouvel angle pour cette béquille amenant à 2 le total d'angles possibles avec le kickstand. Mais avec la Surface Pro 3, c'est ni 1, ni 2, ni 3... on peut continuer longtemps comme ça remarquez, vu qu'en fait la béquille de la nouvelle tablette Pro de Microsoft est presque sans limite. De l'angle de base présent depuis la première version, la béquille peut se plier jusqu'à des angles très obtus mettant presque aplat la tablette, ça doit être 150° si je me souviens bien. Ainsi, la béquille s'adapte plus facilement à tous les modes d'utilisations qu'on peut attendre d'un tel appareil comme la Surface Pro 3. Posé sur une table bien plate avec la Type Cover branchée, on privilégiera plus l'angle le plus aigu, à savoir celui de base, sur les genoux on choisira sûrement plus un angle un peu plus obtus correspondant au second angle de la Surface Pro 2, pour regarder un film on penchera d'autant plus la tablette pour une expérience optimale et pour utiliser le clavier tactile ou utiliser des fonctions de type graphique on pourra alors opter pour l'angle le plus obtus de tous. Bref, ce nouveau Kickstand est une petite merveille.

Microsoft a vraiment étudié le moindre détail à améliorer puisque même les caméras dont leur qualité était franchement très médiocre sur la Surface Pro 1 comme sur la 2, ont été améliorées avec pour les deux une résolution de 5 mégapixels et des vidéos en FULL HD ce qui est encore mieux que la Surface 2 puisque cette dernière ne dispose d'une résolution de 5 MPX que sur la caméra arrière et non pour la frontale. Du côté des ports, Microsoft a aussi changé un petit truc qui avait l'habitude d'agacer de nombreux utilisateurs de la Surface dont moi, le port du chargeur et donc le câble par la même occasion. Qu'est ce qu'il a de nouveau ? Eh bien ce n'est plus une sorte de surface magnétique à attacher au port dont est équipé le câble mais désormais il s'agit d'une réelle prise s'encastrant bien plus facilement à la tablette dès le premier coup et toujours en gardant le côté pratique et sécurisant du magnétisme. Pour le reste des ports, rien de nouveau, même version, même emplacement y compris le port de la Type Cover qui reste le même et est à même d'accueillir n'importe quelle version de la Type Cover. L'aération quant à elle se fait très discrète, tant d'un point de vue visuelle qu'auditif, puisque comme l'a bien expliqué Panos Panay, le Vice Président de la division Surface, l'air rejeté par le biais de l'aération ne fait aucun bruit "elle imite le son de l'air ambiant".

Entrons désormais dans l'antre de la bête, car derrière ce joli écran et ce joli châssis se cache des configurations exceptionnelles, ou plutôt inédite même, pour un produit de cette finesse et de ce poids. Et là c'est selon moi ce qui la rend vraiment parfaite, Microsoft nous laisse le choix du processeur, enfin ! ce sont tous des Intel Core, mais variant de la version moyenne de gamme i3 (pour moi l'entrée de gamme c'est les Intel Atom, je sais que c'est pas la même gamme mais peu importe) à la version ultra haut de gamme en passant par le Intel Core i5, l'entre deux qui sera sans doute le plus prisée par les futurs acheteurs (dont moi d'ailleurs). Ce qui permet d'ailleurs d'abaisser le prix de la première version à 799€ au lieu de 879€. Quant aux performances fournies par ces différents processeurs, l'Intel Core i3 sera adapté pour les personnes cherchant à se procurer la Surface Pro 3 à son prix le moins important mais qui nécessairement n'auront pas besoin d'exécuter de très gros programmes, bien gourmand. L'Intel Core i5 est apte à fournir de bonnes performances à un prix correct, Photoshop, les logiciels de développement (SDK ou IDE comme Visual Studio) ainsi que la virtualisation et de nombreux jeux tourneront sans problèmes avec. Puis l'Intel Core i7, c'est l'optimal mais il faut y mettre le prix, 1549€ pour la version la moins chère, mais avec vous n'aurez aucune limite, la seule limite se situera au niveau de la carte graphique avec des jeux nécessitant des performances au delà du possible pour la Surface Pro 3 avec les capacités graphiques au maximum tels que Watch Dogs ou Battlefield 4. Ces 3 processeurs sont accompagnés de différents disques de stockage ainsi que de différentes RAM, l'Intel Core i3 à 799€ est accompagné de 64Go d'espace et d'une RAM de 4Go. L'Intel Core i5 sera soit accompagné de 128Go d'espace et de 4Go de RAM pour 999€ soit de 256Go d'espace et de 8Go de RAM pour 1299€. Enfin, l'Intel Core i7 sera accompagné dans les deux cas de 8Go de mémoire vive mais dans un cas ce sera 256Go d'espace pour 1549€ et dans l'autre 512Go pour 1949€. L'éventail est donc large et la fourchette de prix est très impressionnante.

Pour le reste, la tablette dispose du Bluetooth 4.0 et contrairement à ce que j'ai pu lire à droite à gauche de la Wi-Fi 802.11ac, donc attendez vous à de très bon débit sur votre Surface Pro 3 à condition que votre FAI y participe. Quant à la batterie, Microsoft semble l'avoir améliorée aussi puisqu'elle est désormais en mesure de fournir une autonomie de plus de 9 heures, soit une heure de plus que la Surface Pro 2 approximativement.

Surface Pro 3 et son stylet

Côté accessoire, la nouvelle Type Cover qui accompagne la Surface Pro 3 est une évolution de la Type Cover 2 disposant d'un profil plus fin, d'un clavier légèrement mieux, d'un trackpad bien plus pratique et aussi plus visible que sur la précédente version ainsi qu'une bande magnétique permettant de l'accrocher à la tablette pour procurer une meilleure expérience en tant qu'ordinateur portable en particulier sur une surface instable comme ses genoux. Le stylet adopte lui la même couleur grise claire que la tablette avec deux boutons au lieu de 1 sur le côté, un pour activer la gomme et un autre pour faire une copie de la sélection faite avec ce dernier. Et en bonus, le stylet dispose d'un bouton à son bout permettant d'accéder rapidement d'un simple clic sur ce dernier à OneNote sur sa Surface Pro 3 sans même à avoir à la déverrouiller.

Bon, je pense qu'on a fait le tour et il est arrivé le moment de faire le point sur ce qui va être difficile à avaler... il faut attendre. Eh oui, comme d'habitude il va falloir attendre plusieurs semaines avant de pouvoir se procurer la Surface Pro 3. Microsoft a prévu les premières livraisons de ses stocks le 31 août dans de nombreux pays dont la France. Toutefois, le Canada et les Etats-Unis s'octroient une petite faveur puisqu'elle sera disponible dès le 20 juin prochain, la version Intel Core i5 uniquement par contre. Je vous laisse sur la vidéo de présentation de la Surface Pro 3.

Source : Surface Blog, TechNet

Étiquettes : , , , , ,
Catégories : À la une,Actualités,Microsoft Surface,Tablette


Smartphone & CO est inactif

 

Ce blog est désormais inactif. Toutefois, vous pouvez continuer à suivre mon travail en tant que développeur sur mon compte Twitter.

 

Fermer